CRDP

Accueil > Les numéros

DocSciences 14 :
Alan Turing : la pensée informatique

Le savant britannique Alan Turing (1912-1954) a eu un destin scientifique exceptionnel et son nom reste en particulier attaché à l’apparition de l’informatique. En à peine vingt ans, il a profondément modifié la façon de concevoir la notion même de résultat scientifique.

Ce nouveau numéro de DocSciences, réalisé avec l’Inria (Institut national de recherche en informatique et automatique), marque le centenaire de la naissance du savant et retrace un itinéraire scientifique hors du commun.

Chaque article présente un pan des recherches qu’il a engagées et qui se poursuivent aujourd’hui. Des réflexions sur la notion de calcul, à la construction des premiers ordinateurs, en passant par l’intelligence artificielle, la morphogenèse et le décryptage de la machine Enigma, ce numéro offre un parcours à travers les mathématiques, la philosophie, la biologie et l’histoire.

Incontournable pour l’enseignement de l’informatique, du fait de son approche historique et scientifique, ce numéro présente les recherches innovantes voire révolutionnaires et les solutions nées d’un esprit libre du XXe siècle et qui, depuis, ont considérablement orienté nos pratiques collectives.

Comment se procurer ce numéro ? Dans notre réseau de librairie ou en le commandant en ligne sur notre catalogue.


Articles

  • Sous le signe du calcul Sous le signe du calcul

    Alan Turing a non seulement défini l’objet d’étude de l’informatique, le calcul, mais aussi révolutionné notre rapport aux machines. Il a fondé l’informatique comme un domaine scientifique autonome et a ouvert le chemin vers un nouveau continent à explorer et à habiter.

  • Alan Turing, un souffle de génie Alan Turing, un souffle de génie

    Le savant britannique Alan Turing a eu un destin scientifique exceptionnel et son nom reste en particulier attaché à l’apparition de l’informatique. En à peine vingt ans, il a profondément modifié la façon de concevoir la notion même de résultat scientifique.

  • Des machines intelligentes ? Des machines intelligentes ?

    En 1950, Alan Turing proposa un test d’intelligence pour les machines. Il pensait que les progrès de l’informatique permettraient de le satisfaire en cinquante ans. Même si les avancées de l’intelligence artificielle ont été remarquables, aujourd’hui, aucune machine n’a encore réussi le test.